Portrait – Coworking Soignies

Actualités

Portrait – Coworking Soignies

Leyla Buekens, chargée de mission-gestionnaire centre-ville à la Ville de Soignies, nous présente ce nouvel espace de cowoking, installé dans le centre d’affaires « Le Moulin ». Il fait partie des 13 nouveaux espaces de coworking du réseau Coworking|Digital Wallonia.

Qui sont les acteurs du projet ?

Il y a tout d’abord la Ville de Soignies, qui est l’opérateur du projet et le bénéficiaire de la subvention. Celle-ci s’est entourée de structures actives dans l’accompagnement de porteurs de projets, telles que :

La Ville est aussi accompagnée par des structures représentatives du tissu économique local, notamment via la participation :

  • du BNI de Soignies (réseau d’affaires – 32 membres actuellement pour l’antenne locale),
  • de l’Union des industriels de Soignies (groupement des grands industriels du territoire, rassemblant une quinzaine d’entreprises locales).

Quel a été l’élément déclencheur d’un espace de coworking à Soignies ?

 L’une des grandes priorités des autorités locales est d’être une entité attractive qui favorise la création et la pérennisation d’emplois durables :

  • En termes d’accompagnement : via la création d’une ADL et un partenariat avec les structures d’accompagnement (couveuses, intercommunales, …)
  • En termes de capacité d’accueil : avec les extensions de la zone d’activités économiques et présence d’un hall relais, ainsi que la création d’une Maternité commerciale et d’un Centre d’affaires en 2016 sur fonds propres.

Nous avons aussi la volonté de compléter ces mesures par la création d’un espace de coworking :

  • propice à la création, à l’apprentissage, à l’innovation,
  • favorable au réseautage permettant aux publics visés de sortir de leur isolement,
  • au sein duquel seront proposés des services d’accompagnement pour le développement de projets,
  • qui permettra un ancrage local des structures d’accompagnement partenaires,
  • qui offrira une solution d’hébergement et de service aux PME, TPE, porteurs de projet, …
  • encourageant le développement des pratiques d’échange de professionnels de différents secteurs.

Actuellement, à quelle phase en est le projet ?

La volonté a été de construire cet espace de coworking sous la forme d’une structure participative, collaborative au sein de laquelle les utilisateurs pourront aussi prendre part aux décisions. Les statuts de la SCRL à finalité sociale ont été approuvés par les autorités locales, qui ont d’ores et déjà confirmé leur prise de participation à la constitution du capital social de la structure. Les associés « fondateurs » sont dorénavant connus. Dans les prochains jours, ils se réuniront afin d’officialiser leur prise de participation dans le projet. Il faudra ensuite passer l’acte notarié pour la constitution de la structure et publier ses statuts au Moniteur belge.

Ensuite, les marchés de services portant sur le recrutement du Coworking Manager et le bureau de communication chargé de la promotion de l’espace seront lancés dans les prochaines semaines.

De plus, l’équipement du site est en cours : les locaux ont été mis en couleur et le mobilier commence à prendre place (en collaboration avec la ressourcerie locale « L’Envol »). L’inauguration et l’ouverture du site sont prévues en septembre prochain.

Quels sont les objectifs prévus dans les prochains mois ?

La promotion de ce futur espace va être au cœur de toutes les attentions. L’information des citoyens, des commerçants, des associations, … va également être accentuée, étant entendu qu’ils seront aussi les premiers ambassadeurs de l’espace. Des séances de découverte gratuites seront proposées soit au sein de l’espace, soit dans des endroits sympathiques du centre-ville.

Concrètement, comment allez-vous employer le subside reçu dans le cadre de l’appel à projets coworking rural ?

Avant de parler de subside, il est utile de souligner l’importance de l’intégration des nouveaux espaces subsidiés dans le réseau géré par Coworking|Digital Wallonia. Être membre nous permet de bénéficier de l’expertise des espaces qui se sont créés il y a quelques années mais aussi de bénéficier d’une plus grande visibilité et d’une bonne attractivité auprès des utilisateurs.

Grâce au subside, c’est surtout l’aspect « animation » de l’espace qui va être renforcé : c’est le point fort d’un espace de coworking (avec la machine à café et le réseau wifi performant, bien entendu !). Avec la collaboration des structures partenaires au projet, le programme d’animation qui sera développé au sein de l’espace permettra d’offrir des services « sur mesure » aux utilisateurs de celui-ci en fonction de leurs besoins et de leurs attentes.

Quels seront les services proposés ?

Cet espace de coworking sera composé :

  • de l’open space pouvant accueillir une dizaine de coworkers,
  • d’une salle de réunion d’une capacité de 10 à 25 personnes située au rez-de-chaussée,
  • d’une zone d’accueil et d’un espace cafétéria prévus au 1er étage,
  • d’une plus petite salle de réunion (5 à 10 personnes) au 2ème étage,
  • et d’un coin détente.

L’espace pourra être accessible 24h/24 en fonction de l’abonnement choisi.

Quelles sont les spécificités de votre espace de coworking ?

Tout d’abord, le caractère « coopératif » de la structure, qui permettra aux utilisateurs et/ou à toute personne manifestant un intérêt pour le coworking à prendre des parts et donc, à pouvoir participer aux décisions qui régiront l’espace.

L’intégration de l’espace de coworking au sein du bâtiment appartenant à la Ville, et qui héberge la maternité commerciale et le centre d’affaires, permettra à cet espace de bénéficier d’une excellente dynamique déjà existantes, grâce aux « locataires » actuels.

L’espace sera ouvert tant aux porteurs de projet désirant créer leur propre activité d’indépendant (commerce, entreprise, service, …), qu’aux travailleurs à domicile, travailleurs de passage, étudiants, bénévoles œuvrant dans des associations, … L’espace se veut donc généraliste. Néanmoins, cet outil venant rejoindre les mesures adoptées au niveau local, notamment pour favoriser la création d’activités économiques, l’accent sera tout particulièrement mis sur l’accompagnement des porteurs de projets. A ce titre, les demandeurs d’emploi et porteurs de projet accompagnés par une structure partenaire ainsi que les étudiants bénéficieront de 50% de réduction sur les prix pratiqués.

Le profil de la Ville de Soignies sur Digital Wallonia : https://www.digitalwallonia.be/fr/annuaire/soignies

Retrouvez le Facebook Live sur l’espace de coworking de Soignies sur notre page : http://bit.ly/FBLiveSoignies

 

 

Retour aux articles