Le coworking, c’est aussi maintenant en zone rurale!

Actualités

Le coworking, c’est aussi maintenant en zone rurale!

À la suite de l’appel à projets lancé il y a un an pour la création et le développement d’espaces de coworking en zone rurale et semi-rurale, 13 nouveaux espaces ont rejoint le réseau Coworking|Digital Wallonia (anciennement CoWallonia) en décembre 2017.  

Grâce à la progression encourageante du coworking dans les grandes villes wallonnes, celui-ci s’installe également en milieu rural. Par ailleurs, la création d’espaces de coworking contribue au développement territorial de la Wallonie. Le ministre René Collin a présenté le 6 décembre 2017 les 13 nouveaux espaces du réseau Coworking|Digital Wallonia, portant le chiffre à 21 membres.

Voici la liste des 13 nouveaux membres du réseau : 

  • La Ferme Coworking, Chimay (Province du Hainaut) ;
  • Gare!, Saint-Hubert (Province de Luxembourg) ;
  • L’E-square, Marche-en-Famenne (Province de Luxembourg) ;
  • GreenLab Coworking, Arlon (Province de Luxembourg) ;
  • Espace de coworking d’Ath, Ath (Province du Hainaut) ;
  • The Mug Enghien, Enghien (Province du Hainaut) ;
  • Coworking Fernelmont, Fernelmont (Province de Namur) ;
  • COFLA, Frasnes-lez-Anvaing (Province du Hainaut) ;
  • Jem’ connecte, Jemeppe-sur-Sambre (Province de Namur) ;
  • Espace Coworking – Soignies, Soignies (Province du Hainaut) ;
  • Espace de coworking Beaurinois, Beauraing (Province de Namur) ;
  • [Co’Din], Dinant (Province de Namur);
  • Coworking Marchin, Marchin (Province de Liège).

Chaque espace recevra une subvention limitée à 100.000 euros, dont un tiers maximum consacré à l’équipement de base et/ou le mobilier. Le solde restant (réparti sur 3 ans) sera quant à lui dédié à l’administration, l’animation et la promotion de l’espace.

Pour rappel, les espaces de coworking wallons sont définis par l’association de trois piliers : 

  • work : la mise à disposition d’un espace professionnel parfaitement équipé ;
  • learn : la mise en place d’un programme de formations, conférences et ateliers visant à développer les compétences et les savoirs des utilisateurs ;
  • connect : une animation visant à créer des liens entre une communauté de coworkers et avec des partenaires locaux.

Selon l’enquête coworking 2017 menée par l’Agence du Numérique, les impacts positifs du coworking sur le plan professionnel ou personnel confortent l’idée que les nouveaux lieux de travail collaboratif peuvent apporter une réponse à l’évolution des façons de travailler de la population active actuelle.

Retour aux articles